Covid-19, partie 1: Chers médias, on se câlice des tests de Covid.

Premièrement, voici des extraits de l’excellent texte: « L’étrange deuxième vague de COVID-19« , du 1 Octobre 2020:


Alors qu’au plus fort de l’épidémie, 136 438 tests ont été administrés au cours du mois d’avril où 21 664 (ou 15,8 %) se sont avérés positifs, nous constatons que, du 1er au 25 septembre, 337 785 tests ont été administrés et seulement 8214 (ou 2,4 %) se sont avérés positifs.

Cette pandémie n’a coûté la vie qu’à 30 personnes de moins de 50 ans ! La dernière fois qu’une personne de moins de 40 ans est morte de la COVID-19 au Québec remonte au 29 mai dernier. (…)

Rappelons-le, et l’expérience québécoise en témoigne : l’organisme américain Centers for Disease Control and Prevention (CDC) établit la probabilité de survie d’une personne atteinte de la COVID-19 selon l’âge ainsi : de 0 à 19 ans, 99 997 % ; de 20 à 49 ans, 99,98 % ; de 50 à 69 ans, 99,5 % ; et de 70 ans et plus, 94,6 %. (…)

Il incombe aux responsables politiques, au su de données indiscutables, de justifier la continuation ou l’intensification de mesures délétères pour la santé mentale, pour l’économie, pour le bien-être général des citoyens du Québec.


C’est ça que ça donne, quand on « fait des recherches » comme il faut.


Tests de Covid: On s’en câlice… Ou « comment TVA Nouvelles et autres font chier le peuple avec les chiffres ».


Malgré deux pics récents d’environ 10%, qui sont arrivés à la fois le 26 Décembre et le 2 Janvier, et qui ne coïncident fort probablement pas avec le fait que c’était congé les jours avant (…) le nombre de personnes testées positifs pour le Covid, au Québec, est constamment aux alentours de 6%.


Capture du 2021-01-29 15-27-50


Source: Cette ligne rouge sur le site de l’INSPQ.


Sur le site web « interactif » de l’INSPQ, la seule chose non-interactive, il y a quelques mois, c’était ce graphique-là. À ce que je sache, il n’avait aucune façon de voir le pourcentage de personnes infectées au Québec à moins de faire les calculs soi-même… Parce qu’au mois de septembre, au moment où on parlait de « deuxième vague »… Comme vous pouvez le voir sur le graphique, en fait, il n’y en avait même pas, de deuxième vague. Il y avait 7 fois moins de personnes infectées au Québec, que lors de la « première vague ». Fait intéressant, aujourd’hui encore, ce graphique est le seul graphique disponible ou l’on montre les résultats « par jour » seulement. Pas par semaine, ni par mois. Fait intéressant numéro 2… Eh bien, c’est le graphique le plus important.


Et pendant que TVA Nouvelles et autres médias « d’information » nous cassent les oreilles avec des phrases-clé comme « un nombre record de personnes infectées par la COVID-19 aujourd’hui encore », ils oublient volontairement quelques petits détails. En Avril, lors de la « première vague » d’infections, environ 5 000 personnes par jour se faisaient tester, 10%, parfois même 15% d’entre eux étaient infectés, et plus de 88 personnes par jour mourraient du Covid. Deux fois plus qu’en ce mois de Janvier. Depuis le mois de Septembre, on passe de 25 000 à 35 000 tests par jour, c’est-à-dire 5 à 7 fois plus de tests par jour qu’en Avril, et le pourcentage de personnes infectées ne dépasse toujours pas la moitié de ça: Moins de 7%.


Mais les médias s’empressent de citer ces nombres sans aucune précision. Alors environ 6 fois plus de tests sont faits par jour. Le nombre de personnes infectées paraît donc 6 fois plus gros versus la première vague. Les pas bons en maths qui achètent des gratteux paniquent 6 fois plus, et donc la roue continue de tourner: 6 fois plus de tests, 6 fois plus de cas de Covid à la TV. Donc 100 fois plus de tests, 100 fois plus de cas de Covid à la TV. Donc 100 fois plus de « paniqueux », qui vont penser que la vague de Covid est 100 fois plus mortelle, et qu’il faut rester 100 fois plus chez nous parce que c’est 100 fois plus dangereux dehors. NON: Le seul chiffre important, le seul barème utile, c’est le pourcentage de personnes infectées. Et il est deux fois plus petit que celui de la première vague. En bref: Plus de 93% des personnes, au Québec, en moyenne, et ce de façon stable depuis le mois d’Octobre, vont se faire tester pour savoir s’ils sont infectés, et ne le sont pas.


Alors finissons-en: Il y a 595 000 personnes atteintes du Covid au Québec


De la fin Septembre à aujourd’hui, le pourcentage de personnes infectées est resté sensiblement le même. Tout ça signifie (et j’espère que l’on ne partagera pas cette information hors-contexte) que peu importe le nombre de tests, qu’ils en fassent 10 par jour ou 100 000 par jour, environ 7% des Québécois, partout au Québec, ont le Covid. Et se le partagent de l’un à l’autre. Constamment, de façon stable, depuis la fin Septembre. Imaginez TVA nouvelles, le jour des résultats d’un test de Covid pour la population complète: « 595 000 personnes diagnostiquées positives du Covid au Québec. » Panique générale, pas de papier cul au Québec pendant au moins un mois. Alors comment ça se fait qu’aussi peu de personnes meurent même si il y a constamment environ 595 000 personnes infectées au Québec, en tout temps?


Rappel #1:

Rappelons-le, et l’expérience québécoise en témoigne : l’organisme américain Centers for Disease Control and Prevention (CDC) établit la probabilité de survie d’une personne atteinte de la COVID-19 selon l’âge ainsi : de 0 à 19 ans, 99 997 % ; de 20 à 49 ans, 99,98 % ; de 50 à 69 ans, 99,5 % ; et de 70 ans et plus, 94,6 %.

Source: Le texte plus haut…


Rappel #2:

Vous aviez peut-être le coronavirus hier.

Si vous faites partie de la majorité de la population, peu importe votre âge, vous n’avez aucun problème de santé grave. Vous n’allez pas voir vos grands-parents, par précaution. Vous toussez, comme ça arrive à tout le monde. Vous êtes peut-être fiévreux, et vous vous en foutez. Vous continuez votre vie comme si de rien n’était (…mais enfermés chez vous). Vous aviez peut-être le coronavirus hier. Vous ne l’avez pas aujourd’hui. Bonsoir, il est parti.

Pourtant, vous faites partie de la majorité. Du peut-être 90% de la population sans graves problèmes de santé. Et comme 90% de la population, même si vous aviez le coronavirus hier, vous ne serez jamais dans les statistiques. Parce que les gens en santé ne vont pas à l’hôpital juste parce qu’ils toussent. Parce que, je le répètes, dans environ 80% des cas, « ça passe tout seul« .

Source: Coronavirus: Les statistiques… et ce qu’elles ne disent pas.


Je répète: Le seul chiffre important, le seul barème utile, c’est le pourcentage de personnes infectées. Et il est deux fois plus petit que celui de la première vague. En bref: Plus de 93% des personnes, au Québec, en moyenne, et ce de façon stable depuis le mois d’Octobre, vont se faire tester pour savoir s’ils sont infectés, et ne le sont pas.


Le nombre de cas de Covid, au Québec, par jour, donc « sorti de son contexte », ne sert à absolument rien à part à faire chier le peuple. Vous trouvez pas que le Covid lui-même cause assez de trouble comme ça?


Vous voulez de l’actualité sur le Covid? Tout ce donc vous avez besoin est du Tableau 2.1 sur le site de l’INSPQ, et d’une calculatrice.

  • Mars, début de la pandémie. 82 décès ce mois-là.
  • Avril: 2729 décès. 2647 décès ce mois-là. 88 par jour.
  • Mai: 5147 décès. 2418 décès ce moi-là. 80 par jour.
  • Juin: 5634 décès. 487 décès ce mois-là. 16 par jour.
  • Juillet: 5720 décès. 86 décès ce mois-là. 3 par jour.
  • Aout: 5781 décès. 61 décès ce mois-là. 2 par jour.
  • Septembre: 5880 décès. 99 décès ce mois-là. Trois par jour.
  • Octobre: 6336 décès. 465 décès ce mois-là. 15 par jour.
  • Novembre: 7150 décès. 814 décès ce mois-là. 27 par jour.
  • Décembre: 8360 décès. 1210 décès ce mois-la. 40 par jour.
  • Janvier: 9612 décès. 1252 décès ce mois-là. 42 par jour.

Je crois qu’il y a 595 000 personnes atteintes du Covid au Québec. Mes sympathies à toutes les victimes, mais malgré tout ça, « seulement » 9612 personnes sont décédées jusqu’à aujourd’hui. Ce serait environ 1.5% des personnes infectées. Alors la prochaine fois que vous regarderez les nouvelles et que vous paniquerez à regarder le nombre total de personnes testées positives pour le Covid, soyez conséquents: Prenez votre 100% de panique, et descendez-le à 1.5%.