Comment les PC nuisent au développement des consoles

Ceci est « Je ne crois pas en les jeux pour Windows, Partie 2. »
Voir la partie 1 ici.


Malgré le fait que j’ait une console de jeu à ma droite, je me suis dit que ce serait intéressant d’essayer des jeux avec l’ordinateur à ma gauche, des jeux non disponibles sur ma console, maintenant que je me suis acheté une petite carte graphique pour vraiment pas cher.


Alors vous savez ce que j’ai fait, hier? J’ai joué à un jeu de course, non disponible sur ma console, pendant trois heures. Bon, ok, j’ai passé deux heures à le configurer pour qu’il fonctionne, et j’ai joué pendant une heure. Aujourd’hui? Il est présentement 2h30AM. Je me suis assis à 15h, prêt à rejouer au jeu. Rien. Plus rien ne fonctionnait, d’aucune façon. À un tel point que j’ai désinstallé le jeu. Et j’ai passé les 12 dernières heures à essayer de faire fonctionner d’autres jeux. Résultat? Rien. Si je me serais assis, que j’aurais mis un disque de jeu de course dans ma console à 15h, j’aurais joué, je me serais amusé, comme je le voulais, le jeu aurait fait ce qu’il avait à faire, la console aurait fait ce qu’elle avait à faire, et c’est tout.


Il y a quelques jours, je parlais plus ou moins sérieusement de la supériorité des consoles, parce que ça ne bogue pas, ça ne « plante » pas, ça ne « gèle » pas. Je me souviens d’avoir été vraiment surpris de voir Gauntlet Legends, un jeu au Nintendo 64, « s’arrêter ». Faire « geler » le système, avoir besoin de redémarrer la Nintendo 64 pour recommencer à jouer. « Hein, une console de jeu, ça peut boguer? Ça peut planter? » C’était la première fois que je voyais un tel problème avec une console de jeu. C’était vraiment surprenant. Mais c’était l’exception qui confirmait la règle, dans un temps ou les jeux devaient être polis, perfectionnés, ou simplement… terminés, avant d’être publiés.


Shigeru Miyamoto a déjà dit « Un jeu en retard est éventuellement bon, un mauvais jeu est mauvais pour toujours ». Dans ce temps-là, un jeu avait besoin d’être terminé pour être vendu. Plus aujourd’hui. Nous ne sommes plus au bon vieux temps des « cassettes » avec un contrôle de qualité exceptionnel. Les gens qui font le contrôle de qualité, parfois même qui réparent les problèmes, aujourd’hui, c’est les joueurs.


PC Master Rats


Vous connaissez l’histoire des rats de laboratoire accros à la drogue? Donnez de la drogue avec une paille, à l’infini, à un rat, il va en prendre un peu et arrêter. Faites un système qui fait en sorte que parfois, la paille donne de la drogue, et parfois, elle n’en donne pas, et le rat va se droguer à mort, de peur d’un jour en manquer. C’est la même chose avec les jeux vidéos sur PC. La drogue des jeux vidéos sur ordinateur est surtout le fait qu’on ne sait pas si un jeu va fonctionner ou non sur notre système, et combien de temps allons nous gâcher à essayer de le faire fonctionner, à régler les problèmes, et si nous allons réussir. Les « PC Master Race » sont d’excellents rats de laboratoire, et vont défendre coûte que coûte la « supériorité » de leur système, sans jamais mentionner qu’il puisse être instable, imparfait, et en ignorant volontairement les jours ou leurs jeux ont arrêtés de fonctionner et qu’ils ont dus chercher pourquoi, ou les obscures erreurs soit du système, soit d’un jeu, qui apparaissent comme par magie, et surtout, ne vont jamais mentionner que tout ça n’arrive jamais sur une console de jeu…


Parce que le « gambling » à propos d’un jeu, de s’il va fonctionner ou non, est bien plus grisant pour leur cerveau qu’une simple console qui… fonctionne, tout simplement. Les rats, c’est ces amateurs de jeux sur PC. La paille, c’est Microsoft Windows, ou ses dérivés, ou même ses « émulations » (wine sous linux, etc). Les « PC Master Race » sont une excellente vitrine sur un des énormes défauts du cerveau humain: L’impossibilité pour certains d’avouer avoir un problème de gambling.


Comment les PC nuisent au développement des consoles.


Certaines personnes disent « qu’à cause » des consoles, leurs nouveaux jeux sur PC sont disponibles plus tard, voire « diminués ». Pardon? Vous, « PC Master Rats », habitués à perdre votre temps à réparer votre système, ou même votre jeu, pour que votre jeu fonctionne — c’est-à-dire, habitués à faire le « contrôle de qualité » du jeu gratuitement après que vous l’ayez achetés, habitués à avoir des problèmes avec vos jeux, habitués à avoir des « patchs » de plusieurs gigs le jour de la sortie de vos jeux, et pas surpris de voir des « patchs » plus tard pour réparer les bogues en vous disant « enfin »? Si vous ne l’avez pas (en plus) pré-commandé, donc attendu des mois pour l’avoir, pour finalement le recevoir non-terminé? Vous, « PC Master Rats », dites, telles de vraies victimes du syndrome de stockholm, qu’acheter des jeux bogués, à installer sur des systèmes bogués, et s’habituer à tout ça, c’est mieux que le « bon vieux temps » ou les jeux devaient être terminés avant d’être publiés, et qu’on était surpris lorsqu’un jeu « boguait », parce ce n’était pas supposé arriver? Continuez à sucer votre paille, ça se peut qu’elle arrête de vous fournir.


Les jeux sur PC sont probablement la pire chose que l’on puisse acheter.


C’est la seule chose sur terre que l’on puisse acheter pour ensuite s’apercevoir qu’il est fondamentalement brisé, défectueux parce que non-terminé, incompatible, et pire encore, peut-être même s’apercevoir qu’il restera de même, parce que la compagnie n’est pas intéressée à réparer les problèmes, ou simplement votre problème. Sérieusement. Les jeux sur PC sont les seules « oeuvres d’art » que vous pouvez acheter sans savoir si l’artiste a fini sa « job ». Imaginez acheter un Blu-Ray et vous apercevoir que, dans une scène, il n’y a pas de son. Dans l’autre, l’image est en noir et blanc. Dans une scène d’action, le Blu-Ray s’arrête, et redémarre, parce que quelque chose l’empêche de continuer. Et simplement remettre le Blu-Ray dans l’étagère en vous disant ensuite « j’espère qu’ils vont sortir un patch pour ça bientôt », en espérant que le prochain film que vous déballez ait été terminé avant d’être mis en vente. Et ensuite, parler de ça sur internet, et se moquer des puristes amateurs de DVD, ou simplement amateurs de produits terminés (qui, exactement comme tout amateur de consoles « old-gen », n’ont jamais connu ce problème-là), en vantant la supériorité du Blu-Ray, parce que « c’est plus beau »… Ouais, les « PC Master Race » ont l’air stupides en hostie, tout d’un coup.


Félicitations, si tout le monde penserait comme vous, les hypocrites comme Axl Rose seraient encore plus riches. Et en fait, à cause de vous, ils le sont.


Des écrans bleus sur des consoles.


De plus en plus, je vois des gens se désintéresser des consoles. Pourquoi? Parce qu’en achetant une console aujourd’hui, vous n’achetez même plus un système si différent que ça des PC. L’annonce de la Playstation 4 annonçait « un processeur AMD, 8 gigs de ram, et un disque dur de 500 gb. » Bref, comme les créateurs de jeux vidéo, les créateurs de consoles ne se forcent même plus. Tellement que les consoles commencent à ressembler de plus en plus à des PC et les jeux sur console, à des jeux sur PC. Alors surprise, à cause de ça, ça commence à être de plus en plus bogué. Surprise, à cause de ça, vous recevez des jeux de plus en plus non-terminés (et des p’tits jeux plates de plus en plus plates, qui auraient peut-être du être disponibles uniquement sur votre tablette ou ordiphone Android). Surprise, à cause de la mentalité « PC Master Race », les amateurs de consoles s’y désintéressent… parce que ce sont, de moins en moins, des consoles, et de plus en plus, des PC: Des pièces défectueuses, avec des systèmes d’exploitation défectueux, et des jeux défectueux, et des patches défectueuses, et des écrans bleus sur des consoles. « Tiens donc, je ne savais pas que la Playstation 4 fonctionnait sous Microsoft Windows » (énorme sarcasme). Sinon, des erreurs sur la Nintendo Switch qui effacent des centaines d’heures de jeu. Sinon, c’est l’horreur que fut le lancement de Cyberpunk 2077 sur la Playstation 4 qui m’a inspiré à enfin publier ce texte.


Les amateurs de consoles ne peuvent même plus s’amuser en paix: Il y a trop de jeunes « pas de vie » et sans emploi qui ont tout le temps du monde et toute l’énergie du monde pour « faire du gambling » à passer quelques jours à essayer de faire fonctionner leurs jeux PC pour enfin recevoir leur gratification non-instantanée. Trop de « PC Master Rats », amateurs de mises-à-jour, acheteurs de produits brisés, béta-testeurs non-payés pour leur job, qui font du gambling dans le but d’avoir des « aperçus de ce que le jeu sera un jour ou peut-être pas », qui pèsent trop dans la balance versus les amateurs de produits terminés qui veulent juste avoir un produit fini.


Félicitations, « PC Master Rats »: Vous rendez des « semi-développeurs » qui vous donnent des « semi-jeux » deux fois plus riches à cause de votre problème de « gambling », et ce poison-là infecte maintenant les consoles.


Voilà pourquoi les PC nuisent au développement des consoles. Voilà pourquoi, pendant que vous sacrez après votre PC, je mets mon disque, ou ma cassette, mon bon vieux jeu poli, perfectionné, réparé, terminé, qui fait ce qu’il doit faire, dans une bonne vieille console « old-gen » polie, perfectionnée, réparée, terminée, qui fait ce qu’elle doit faire, et je joues, et je suis surpris s’il quelque chose ne fonctionne pas. Et rappelez-vous de ce texte la prochaine fois que ça « bogue », et d’à quel point les consoles étaient fiables, avant d’avoir internet connecté à tout pour tout réparer ce qui aurait du être réparé avant qu’on vous le vende brisé, et à quel point votre vie serait plus facile si vous seriez surpris lorsque quelque chose ne fonctionne pas, et non l’inverse.


Vous vous souvenez du temps ou vous étiez choqués de trouver un bogue dans un jeu, parce que « ce n’était pas normal » ? Et sidérés de voir votre console « geler » ? Vous savez, quand les consoles étaient des consoles, et que chaque jeu devait passer par un contrôle de qualité obligatoire fait PAR Sony/Sega/Nintendo ou autre pour être accepté, sinon il n’était même pas autorisé à être vendu?


Il est temps de revenir à ça, s’il-vous-plaît.


Ajout: Le contrôle de qualité n’existe effectivement plus.


Ce nouveau vidéo explique qu’aujourd’hui, le « contrôle de qualité » des jeux sur console ne vérifie même plus s’il y a des bogues dans le jeu: Il vérifie seulement si le jeu peut endommager la console. Sinon, pour la Nintendo Switch, on vérifie si le jeu passe sans problème du 720p au 1080p (de la console à l’écran de TV), des petites choses comme ça. Bogues horribles, jeu injouable? Sony (PlayStation), Microsoft (Xbox) s’en foutent. Le vidéo parle aussi d’une possible « promesse à Sony de réparer le jeu avec une patch le premier jour », patch qui n’a évidemment pas du tout fonctionnée. Une promesse. C’est tout.


Dans les commentaires sous la vidéo, quelques personnes qui ont déjà travaillé pour le contrôle de qualité des jeux sur console disent que « ça n’aurait jamais passé le test il y a quelques années »… et que ça dégénère depuis.


Les gens qui préféraient les consoles pour leur simplicité et le contrôle de qualité des jeux ont maintenant un seul choix, celui de jouer à de « vieux » jeux sur console, et envoyer promener la « next-gen ». Parce qu’à moins d’un énorme changement, la « next-gen » sera pire. Les jeux sur console sont maintenant exactement comme les jeux sur PC: Il n’y a plus de contrôle de qualité… Seulement des créateurs de consoles qui ne pensent qu’à l’argent et qui s’en lavent les mains.


P.S.: Le « stock » de CD Projekt Red (la compagnie qui a créée Cyberpunk 2077), a plongé de 22%: La compagnie a perdue 1.8 Milliard de dollars. Sony a retiré le jeu de son magasin en ligne et accepte les remboursements. Il y a peut-être espoir pour les amateurs de consoles?


Inversement, il existe des rumeurs selon lesquelles la PS5 pourrait être la dernière console de SonyC’est ça qui arrive quand les consoles n’ont plus rien pour se différencier des PC.