Coronavirus: Les statistiques… et ce qu’elles ne disent pas.

Capture du 2020-03-14 01-59-55.png

Premièrement.


Les futures statistiques, ce ne sont que des morts. Il n’y a pas que la mort. Le coronavirus n’est pas une grippe. Si vous l’attrapez, ce sera pire que la grippe la plus violente que vous aurez eu, parce que ça s’attaque aux poumons, comme une pneumonie. Dans environ 80% des cas, « ça passe tout seul« . Mais 20% des cas auront probablement besoin d’un respirateur artificiel pour cause de pneumonie et de syndrome respiratoire aigu sévère.


Statistiques: Des belles courbes


pc-coronavirus-aplatir-la-courbe.png


L’épidémie est finie, en Chine. C’est le début, aux États-Unis et au Canada. L’arrivée du virus. Les courbes sont similaires. Et voici un autre graphique en temps réel.


En date du 23 mars, le coronavirus, c’est: 332 930 cas confirmés, et 14 509 morts. Ce qui ferait donc, 4,3% de morts, partout dans le monde.


Mais la grippe espagnole a fait 3% de morts! Euh, 4,3%, c’est le pourcentage de personnes confirmées atteints du coronavirus… en laboratoire. 4,3% de la planète, ça voudrait dire que plus de 325 millions de personnes seraient mortes du coronavirus. Dire que 4,3% des personnes décèdent du coronavirus, est aussi crédible que de dire que 0,000170694% de la population sont affectés par le coronavirus, parce que c’est ça, 14 509 morts sur environ 8,5 milliards de personnes.


Mais ça reste 21 fois plus mortel que la grippe, qui fait 0,2% de morts? Euh, non. La grippe saisonnière, dans le monde, fait 0,2% de morts par an, environ. Peu importe à quel point votre système de santé est parfait ou… inexistant. Et encore une fois, c’est le pourcentage du nombre de personnes atteintes du virus. Sinon, 0,2% de la planète, ce serait 17 millions de décès par an de la grippe saisonnière. Non, c’est 650 000 décès par an. Au Canada, elle tue 3500 personnes par année. Oui, la grippe saisonnière. Au Canada, pour l’instant, le coronavirus a atteint 1 384 personnes et fait 19 décès (nous sommes 37 millions).


Vous aviez peut-être le coronavirus hier.


Si vous faites partie de la majorité de la population, peu importe votre âge, vous n’avez aucun problème de santé grave. Vous n’allez pas voir vos grands-parents, par précaution. Vous toussez, comme ça arrive à tout le monde. Vous êtes peut-être fiévreux, et vous vous en foutez. Vous continuez votre vie comme si de rien n’était (…mais enfermés chez vous). Vous aviez peut-être le coronavirus hier. Vous ne l’avez pas aujourd’hui. Bonsoir, il est parti.


Pourtant, vous faites partie de la majorité. Du peut-être 90% de la population sans graves problèmes de santé. Et comme 90% de la population, même si vous aviez le coronavirus hier, vous ne serez jamais dans les statistiques. Parce que les gens en santé ne vont pas à l’hôpital juste parce qu’ils toussent. Parce que, je le répètes, dans environ 80% des cas, « ça passe tout seul« .


Quarantaine préventive


J’ai dit que la grippe saisonnière, au Canada, était « trois fois plus mortelle que le coronavirus« . C’est si vous l’attrapez. Présentement? 19 décès versus 3500 décès par an pour la grippe saisonnière? On pourrait dire que la grippe canadienne est 184 fois plus mortelle que le coronavirus (mais le coronavirus ne dure que depuis deux mois environ ici, évidemment). Les Québécois (et Canadiens, et… environ le tiers de la planète maintenant, en fait!) ne sont pas « en quarantaine » parce que « on est tous infectés, dangereux, et on va tous mourir ». C’est une quarantaine préventive, question d’aplanir la courbe, la fameuse courbe que vous avez probablement tous déjà vus.

Capture du 2020-03-30 15-46-49.png
Source: Wikipédia.


En faite, si vous avez moins de 60 ans, toutes les statistiques des pays les plus touchés sont en bas de ce fameux 4,2%. De beaucoup. De plus du double, même. Et ce, même si vous êtes en Italie. Et si vous avez moins de 40 ans, même si vous êtes en Chine, le coronavirus n’est pas plus mortel que la grippe saisonnière qui, je le rappelles, tue 650 000 personnes par année.


Alors pourquoi une quarantaine?


Ce monde qui ne pense qu’à l’argent n’est certainement pas en train de faire un crash boursier pour le fun. Ce foutu virus est sournois et peut se transférer d’une personne à l’autre sans même que vous ayez des symptômes.


Peu importe ce que vous faites, restez chez vous. Si vous sortez dehors, gardez vos distances. Vous l’avez peut-être déjà, le virus. Ce n’est peut-être même pas dangereux pour vous de l’avoir. Vous vous en foutez peut-être, même. Mais vous pouvez contaminer d’autres personnes. Et même si vous contaminez d’autres personnes qui s’en foutent autant que vous, eux peuvent contaminer d’autres personnes avec des problèmes de santé graves et/ou des personnes âgées et/ou des médecins et des infirmières, etc. C’est pour cette raison que plus du tiers de la planète (trois milliards de personnes) sont en quarantaine aujourd’hui.


Mais ce n’est définitivement pas parce que nous sommes tous « à l’article de la mort ».

Une réflexion sur “Coronavirus: Les statistiques… et ce qu’elles ne disent pas.

  1. Pingback: La grippe Canadienne: Trois fois plus mortelle que le coronavirus. | Le Journal du Pyromane: Déclarations Incendiaires

Les commentaires sont fermés.