Je ne crois pas en les jeux pour Windows.

J’ai acheté un 3.2ghz « quad core » avec 10 gigs de « ram » (mémoire vive) il a quelques années. On m’a dit qu’il me manquerait juste une bonne carte 3D.


« Je ne joue pas à des jeux » fut ma réponse. Et ce l’est toujours. Les jeux Windows n’en valent pas la peine. Chaque fois que je repenses à la possibilité d’acheter une carte 3D et jouer à quelques jeux qui m’intéressent, les souvenirs de l’enfer de Windows me reviennent et me rappellent que je serais un imbécile de volontairement recommencer à souffrir pour le « fun », surtout quand j’ai un PlayStation 3 et plusieurs jeux à côté de moi auxquels je n’ai toujours pas joués.


Je ne crois pas en les jeux pour Windows.


Non, je ne crois pas en les jeux pour Windows. Sur certains forums et certains sites webs, on voit des « memes » de « PC Master Race » et des gens qui disent parfois « c’est encore les consoles qui ralentissent le développement des jeux pour ordinateur ». Pourtant, c’est l’inverse: La raison principale pour laquelle certains jeux sur iOS (Apple) ne seront jamais sur Android, c’est justement que le iPhone est un environnement fermé, un système unique pour lequel il faut construire et tester les jeux, ce qui rend tout ça beaucoup plus facile pour tout le monde. Un système unique. Ça ne vous rappelle pas quelque chose? Oui! C’est comme une console de jeu! Tiens donc! Inversement, pour Android… C’est pratiquement l’équivalent de devoir « béta tester » le jeu sur 10 systèmes différents (ou plus) pour être sur qu’il soit compatible avec toutes les combinaisons de tous les processeurs récents, tous les processeurs graphiques récents et toutes les versions semi-récentes d’Android. Et même après les tests béta, vous le savez qu’il y aura des bogues.


Alors, imaginez ça, mais pour les PC. L’enfer.


Parce qu’en plus, il y a aussi l’impossibilité totale de savoir si un jeu va bien fonctionner avec un système spécifique et une carte 3D spécifique (même si on est millionnaire). Pour les consoles, ce sont les programmeurs qui ont « la job » de se forcer pour utiliser la console de jeu au maximum, donner le maximum de beaux graphiques, pousser la console à fond, et le contrôle de qualité (qu’il soit avant la vente, ou après: la critique des joueurs) s’assure qu’aucun jeu qui saccade, qui ralentit, qui joue en bas de 30 à 60 images/seconde ne sera accepté pour une console. Pour un PC? « Arrangez-vous avec vos troubles. »


Vous devrez me payer 100$ pour jouer à un jeu windows.


Considérant que 10 heures de travail sont probablement toujours autant nécessaires pour réussir à faire fonctionner un jeu sur un ordinateur, je n’achèterai jamais un jeu Windows. Non. Vous devrez me payer 100$ pour jouer à un jeu Windows. Parce que je ne suis ni programmeur, ni ingénieur. Et pour jouer à des jeux sur ordinateur, la grande majorité du temps, il faut être les deux. La nécessité de choisir la carte 3D, choisir la mémoire, rechercher et mettre à jour les « drivers », rechercher et mettre à jour le système d’exploitation au complet, rechercher et installer les autres applications du genre « .NET », les bonnes vieilles erreurs de « DLL manquants » qu’il faut aller télécharger sur des sites webs louches (ça existe encore? probablement), les écrans noirs qui font totalement perdre le contrôle de votre système, les double-clics sur l’icône ou l’insertion d’un CD dans un ordi qui ne donnent absolument rien parce que les programmeurs sont idiots et n’ont même pas la décence de montrer à la personne qui a achetée le jeu pourquoi le jeu ne fonctionne pas, les plantages de la machine, et lorsque le jeu fonctionne: Les ralentissements et les saccades aléatoires, dus aux sautes d’humeur de Windows, d’un antivirus, d’un firewall, des drivers, ou d’un développeur de jeux vidéos qui a mal fait sa job et qui s’est simplement dit « bof, ils ont juste à acheter une meilleure carte 3D », et le doute dans votre esprit que c’est peut-être votre faute, qui sauve la vie de plein de développeurs de jeux vidéos, parce que l’univers du matériel d’ordinateur, des programmes, des « drivers », et de tous leurs bogues, est tellement vaste qu’on s’y perd. Et je n’ai pas encore parlé de tous les possibles bogues à l’intérieur du jeu. Tout ça pourquoi déjà? Ah, oui, parce que tu voulais t’asseoir et t’amuser. Wow.


Ah, pour mon PlayStation 3? Je mets le disque dans la console, et je joues. Et ça marche à tout coup. Pourquoi? Laissez-moi la liberté d’être violent: Parce que le jeu est un véritable jeu, qui a été fait par de véritables développeurs, pour être installé sur un système conçu véritablement pour le « gaming »; par des développeurs qui devaient véritablement obligatoirement savoir ce qu’ils faisaient, pour véritablement donner au joueur un jeu sans ralentissements, sans saccades et sans bogues, plutôt que de laisser ce travail-là aux gens qui ont payés pour le jeu, parce que ces ingrats étaient trop lâches pour faire le leur.


Bien sûr qu’il existe de bons développeurs, de bons jeux, sur PC comme sous Android (ah, et j’emmerde Apple), auxquels j’ai joués et je joues encore aujourd’hui, sans bogues, sans ralentissements, sans saccades. Et bien sûr qu’il y a des développeurs stupides sur consoles aussi, comme le démontre Ubisoft avec sa patch de 92 gigs (nonente-deux gigs, tabernacle!) pour le lancement The Division 2 au PlayStation 4. Mais, pour PC surtout, si un jeu s’installe bien et fonctionne bien, c’est une surprise (et c’est encore plus une surprise s’il ne nécessite pas une patch de démarrage de plusieurs gigs). Et c’est ça le problème.


Je crois que c’est au Royaume-Uni, dernièrement, qu’ils ont tenté de bannir les « loot crates » (en français, les « coffres » dans le jeux qui donnent des cadeaux aléatoires aux joueurs). Je me demande s’ils ont bannis les jeux PC en même temps, parce qu’acheter un jeu pour PC, c’est comme acheter un coffre: Tu ne sais pas si tu vas tomber sur de l’inutile, ou sur une mine d’or.


Les consoles sont de plus en plus chères et de plus en plus puissantes. Des rumeurs de 4K à 60 images/seconde se répandent pour la prochaine génération de consoles. Et si c’est le cas, beaucoup de gens voudront faire le saut vers les consoles. En faite, selon une étude, d’ici 2022, environ 20 millions de personnes vont abandonner les jeux PC pour les consoles.


À tous les amateurs de jeux pour console, bon jeu, et merci de ne pas faire ralentir l’univers du jeu vidéo.
À tous les amateurs de jeux pour PC, bon gambling.

Publicités