Les gens qui ne vaccinent pas leurs enfants sont mieux éduqués, et plus riches, que la moyenne.

Le possible stéréotype des personnes étranges non-éduquées et sans-emploi prend une claque avec cette affirmation de Daniel Salmon, directeur de l’institut sur l’innocuité des vaccins de Johns Hopkins University. Il remarque que les gens qui ne vaccinent pas leurs enfants sont mieux éduqués, et plus riches, que la moyenne.


Je ne suis pas un « anti-vaccin« , et dans mes recherches, je ne choisis que les sources les plus fiables. Alors je serai le premier à dire que les « anti-vaccins » sont amateurs de « fake news« . Mais ici, on ne parle pas d’anti-vaccins bornés, qui sont une minorité (selon lui, 1-2% de la population). Environ 25% de la population de Washington, là ou il y a présentement une épidémie de rougeole, n’étaient pas vaccinés… Et les parents de ces enfants sont mieux éduqués, et plus riches, que la moyenne.


Et tout ce que je remarque, c’est qu’en réponse à ça, on diabolise toutes les personnes qui doutent de l’innocuité des vaccins, en les mettant dans le même panier que les « anti-vaccins » amateurs de « fake news« , en ajoutant, ironiquement, « ce n’est pas parce qu’ils sont plus éduqués et plus riches qu’ils sont nécessairement plus intelligents« , etc… Un discrédit sur leur intelligence, un étrange anti-intellectualisme qui est lui-même la définition du « fake news », de la part de pro-vaccins sans cervelle.


Mais oui, bien sûr. Tous les vaccins de l’histoire de l’humanité ont toujours fonctionné, n’avaient absolument aucun effet secondaire, et ce sera la même chose pour tous les vaccins dans les 100 prochaines années aussi. Les effets secondaires n’existent pas, les erreurs n’existent pas, le capitalisme n’existe pas, et si vous n’êtes pas d’accord, c’est de l’obscurantisme, et vous êtes retardé, « pro-maladies », et/ou un abuseur d’enfants, et/ou un meurtrier en série, etc…


L’argent du meurtre


Pour info, directement sur un site du gouvernement états-unien, vous avez un texte qui s’appelle Blood Money (en français: l’argent du sang, ou l’argent du meurtre). Bayer (juste comme ça, ils ont achetés Monsanto récemment), ont réalisé au début des années 80 que leur transfusion sanguine anti-hémophilie était contaminé par le VIH. Ensuite, ils ont vendu cette transfusion aux hémophiles à Hong Kong, au Japon, à Taiwan, en Malaisie, au Singapour, en Indonésie, en Argentine, et en France, et leur ont donné le sida. Ensuite, lorsque ces pays l’ont découvert, Bayer ont eu peur de perdre de l’argent, alors ils leur ont menti en disant que « ce n’était que spéculation ».


Pendant ce temps, ils vendaient une transfusion sanguine « plus sécuritaire » aux États-Unis… Cette transfusion « plus sécuritaire » a donné le sida à des milliers de personnes.


Vous allez me dire qu’il y a des lois, et des organismes, chargés de vérifier ça. L’organisme même qui s’occupe, aux états-unis, de vérifier si les médicaments et la nourriture sont sécuritaires, et de punir si ce n’est pas le cas, est la Food and Drug Administration (FDA). La FDA leur ont dit de tout régler « rapidement et silencieusement ». Personne n’a été puni pour quoique ce soit.


L’épidémie de pro-vaccins sans cervelle


En résumé, Daniel Salmon a raison. Les gens qui ne vaccinent pas leurs enfants sont plus intelligents: Ils peuvent réfléchir et choisir par eux-mêmes. Les pro-vaccins ne peuvent pas, et diabolisent les gens qui le font.


Oui, à cause des anti-vaccins, il y a cette épidémie de rougeole. Oui, la population qui n’a pas suffisamment vaccinée ses enfants a eue tort: La rougeole, c’est mortel. Mais vous êtes tellement plus crétins, et tellement plus nuisibles que les anti-vaccins, si vous ne pouvez même pas percevoir la possibilité qu’un seul des vaccins de l’industrie pharmaceutique, juste un, est soit inutile ou n’en vaut pas la peine. La possibilité qu’une, juste une compagnie, fait ça pour l’argent, quand, il y a 100 ans, des médecins et docteurs étaient payés pour dire que la cigarette était bonne pour la santé et quand, il y a moins de 40 ans, Bayer ont fait ce qui est la plus récente tuerie mondiale de l’histoire de l’humanité sans que personne ne soit puni, parce que les docteurs et le gouvernement ne faisaient qu’un et se sont protégés eux-mêmes.


Une communauté est immunisée contre les épidémies, incluant les épidémies de rougeole, quand 95% de la population est vaccinée. Les anti-vaccins aujourd’hui sont, selon Salmon, seulement 1 à 2% de la population. Je préfèrerais avoir 5% d’anti-vaccins (ce qui veut dire que la communauté est immunisée), que 100% d’anti-intellectualistes pro-vaccins, et par conséquent une tonne de gens qui meurent parce que ces pro-vaccins sans cervelle ont fait une « dictature des compagnies pharmaceutiques » du jour au lendemain, qui rendrait obligatoire pour tout le monde les vaccins contre la grippe, le rhume, la grippe aviaire, et surtout, tout ce que les compagnies pharmaceutiques peuvent possiblement inventer… et ne jamais avoir à être souciés d’être punis NI pour leurs erreurs, NI pour leur avarice, NI pour leurs meurtres, car ils ont « l’immunité diplomatique ».