L’anti-anarchisme, partie 5 (finale): Lettre ouverte aux « anti-fascistes » pro-islam.

Appelons-ça « Lettre ouverte aux antifas pro-islam » ou « Si vous ne faites pas partie de La Meute, vous n’êtes pas anarchistes. »


Les véritables anarchistes


Nestor Makhno a fait une armée, la Makhnovchina. Certains disent que c’était une armée d’environ 100 000 anarchistes avec des mitraillettes et des tanks. Avec ça, ils ont faits de l’Ukraine un pays libre, anarchiste, pendant 3 ans. La frontière du pays était la même que celle d’aujourd’hui, et la religion y était interdite.


Michel Bakounine, après avoir passé quelques années en prison à étudier les sciences naturelles, a écrit, en 1882, « Dieu et l’état« , un livre entier destiné à dévaster toute religion­ et toute idée que la religion soit quelque chose de respectable. Une citation de ce livre: « De tous les despotismes, celui des doctrinaires ou des inspirés religieux est le pire. Ils sont si jaloux de la gloire de leur Dieu et du triomphe de leur idée, qu’il ne leur reste plus de coeur ni pour la liberté, ni pour la dignité, ni même pour les souffrances des hommes vivants, des hommes réels. »


Buenaventura Durutti, anarchiste espagnol, disait « la seule église qui illumine est une église qui brûle« .


L’alliance des CNT et des FAI, pour combattre Franco, ont brûlé toutes les églises et tous les couvents et tué plus de 6 000 prêtres, tout ça au juste nom de l’anarchisme et de l’antifascisme.


Tous ces anarchistes ont un point en commun: Outre leur haine envers les religions, propre à l’idéologie « ni dieu, ni maître« , ce sont tous de véritables soldats, qui ont vraiment combattu, de vrais combats, avec de vraies armes et de vraies armées, au nom de la véritable idéologie anarchiste. Ceux qui ne connaissent pas l’histoire sont condamnés à la refaire. Et si vous auriez pris un peu de votre temps à étudier l’histoire au lieu de vous prendre pour des soldats, vous sauriez que les « anarcho-religieux« , historiquement, sont aussi minoritaires et ridiculisés que les « anarcho-capitalistes » et les « anarcho-nazis« . Parce qu’à chaque fois que les religions en ont eu la chance, elles se sont alliées au fascisme.


Fascisme religieux


  • C’était la tradition pour les Chrétiens de blâmer les Juifs pour la mort de Jésus, alors lorsque vint l’holocauste, les nazis ont trouvé beaucoup de volontaires. Mary Fulbrook écrit que, quand les nazis empiétaient sur l’église chrétienne, les cathos allemands étaient prêts à résister. Mais « il parait que, pour plusieurs allemands, l’adhérence à la foi chrétienne fut compatible avec la passive acceptation, sinon le support actif de la dictature Nazie« .

  • Les états-uniens sudistes, pendant la guerre de sécession, ont eu la bénédiction des prêtres chrétiens pour prôner l’esclavage en tant qu’idéologie chrétienne, à cause de la simple phrase « Maudit soit Canaan » écrite dans le Nouveau Testament. L’origine de cette phrase? Un père qui damnait un enfant non-blanc « et ses enfants, et les enfants de ses enfants« , pour l’avoir couvert après que l’enfant l’ait vu saoul et nu dans une grotte. Je devine qu’on ne parle pas de ça dans le cours québécois « Éthique et Culture Religieuse ».

  • En Roumanie, la « Légion de l’Archange Michael« , était un groupe de chrétiens orthodoxes ultranationalistes, antisémites, anti-communistes et anti-capitalistes (…étrange à quel point un ramassis de textes sacrés contradictoires peuvent donner des gens autant précis dans leurs idéologies…).

  • La 13e division de montagne de la Waffen-SS Handschar, durant la deuxième guerre mondiale, était une des 38 divisions organisées par Heinrich Himmler, uniquement constituées de nazis convaincus. Ils étaient presque tous musulmans.

    Handschar-13th-SS-Division-Emblem


    Sur leur drapeau, outre le swastika, un cimeterre turc. La même arme de prédilection utilisée par le Groupe Armé État Islamique… ou l’Arabie Saoudite, à Chop Chop Square, pour décapiter les « mécréants » qui ne respectent pas la « loi » islamique, la charia.


  • Francisco Franco, « Generalísimo Francisco Franco, Caudillo de España por la Gracia de Dios », dictateur fasciste, se percevait comme le défenseur de l’espagne catholique, qui était alliée allègrement à lui face au communisme athée. Franco a déjà dit: « Je détruirai Madrid plutôt que de la laisser aux mains des marxistes ». Les « marxistes », c’était les CNT-FAI dont je parlais. Une alliance de communistes et d’anarchistes contre le fascisme.

Allez-y. Combattez les « laïques ». Mais j’ose dire quelque chose. Si Makhno, Bakounine, Durutti et les CNT-FAI seraient toujours vivants aujourd’hui, ils seraient contre l’islam. Ils seraient contre le fascisme islamique. Ils s’insurgeraient du manque de rigueur dans les médias, incluant le fait que tout blasphème est interdit, tout texte pro-laïcité est diabolisé, et que La Meute est, selon les médias, « un groupe sectaire qui essaie de se dédiaboliser » (…tu sais que c’est le monde à l’envers quand un groupe pro-laïcité est perçu comme « sectaire » et « diabolique« . Comme quoi au plus profond d’eux, même les médias savent très bien d’ou ça vient, les sectes et les diables. Au plus profond d’eux, ils savent très bien ou est l’ennemi).


J’ose dire que si Makhno, Bakounine, Durutti et les CNT-FAI, ces héros anarchistes, seraient toujours vivants aujourd’hui, ils seraient contre l’islam. Ils seraient contre le fascisme islamique. Ils seraient membres de La Meute, sinon formeraient un groupe similaire sans allégeances à l’armée ou la police — parce que ce sont les deux seuls problèmes qu’un anarchiste et/ou anti-fasciste pourrait avoir par rapport à La Meute, point final. Ils s’allieraient ensemble, possiblement, comme la CNT et la FAI l’ont faits, malgré leurs différences, vers un but commun: Celle de l’immortelle idéologie « ni dieu, ni maître« . Ils combattraient, avec les armes s’il le faut, les défenseurs des religions (comme ils l’ont déjà fait, comme tout anarchiste qui se respecte le fait depuis plus de 100 ans), et combattraient surtout, avec des armes s’il le faut, les fascistes islamiques déguisés en « antifas » qui salissent l’histoire et l’idéologie anarchiste sans la connaître et qui, à chaque « manifestation antifasciste », qualifient subtilement ces véritables soldats et véritables héros historiques anarchistes, Makhno, Bakounine, Durutti et les CNT-FAI et les véritables supporteurs de l’idéologie « ni dieu ni maître », de « fachos d’extrême-droite ». Et je prendrais les armes avec eux…


Et en disant ça, je ne fais pas « parler les morts ». Je ne fais que répéter leur voix. Je ne fais que re-copier leurs textes. Je ne fais que rappeler ce qu’est la véritable idéologie anarchiste.


Et je prendrais les armes avec eux.


Parce que j’en ai assez des foutus nazislamistes anti-anarchistes idiots utiles du fascisme islamique, analphabètes de La Meute, analphabètes de l’islam, analphabètes de l’anarchie, analphabètes du fascisme, déguisés en « antifas ».


Des émules de Justin Trudeau, en version (encore plus) « gros bras, pas de tête ». Qui croient que toutes les religions sont bonnes, et si t’es pas d’accord, t’es un « facho ».


Des anarcho-trudeau, sinon des anarcho-erdogan. De parfaits petits imbéciles éduqués avec excellence par les médias qui appartiennent au gouvernement fédéral, médias qui dictent religieusement que toute critique, toute vérité, toute réalité objective qui nuit au Canada multiculturaliste (FAUX: multi-cultiste, anti-sécularisation), est inconditionnellement de « l’extrême-droite« .


Des anarcho-trudeau, sinon des anarcho-erdogan. De parfaits petits imbéciles éduqués avec excellence par le cours « Éthique et Culture Religieuse« , qui sont devenus la définition gouvernementale fédérale de ce qu’est un parfait anarchiste selon Justin Trudeau, Philippe Couillard et l’Arabie Saoudite: Un multiculturaliste obscurantiste haineux, borné et sans cervelle, idiot utile du Parti Libéral, selon qui toute histoire anarchiste, toute réalité anarchiste qui nuit au Canada multiculturaliste (FAUX: multi-cultiste, anti-sécularisation), ne peut être que du racisme ou du fascisme.


Mais ce qui est le plus drôle… c’est que ces idiots utiles, les défenseurs les plus bornés de l’idéologie nationale socialiste (hihi) du Parti Libéral, s’identifient presque tous (à tort) comme « anarchistes », donc n’ont pas voté. En plus d’être ni utiles au gouvernement ni utiles à l’anarchisme. Ils sont littéralement inutiles à ce qu’ils croient être.


Cambridge Analytica


Cambridge Analytica, la compagnie de manipulation de masse, la « brainfuck machine » avec un concept de « culture as war » qui avait comme unique travail de manipuler l’opinion publique d’un peuple entier grâce à de fausses informations, avant d’être employée par Donald Trump, avant d’être employée pour le Brexit, avait été employée par le Parti Libéral du Canada. En plus, des milliers de pétrodollars provenant d’Arabie Saoudite sont envoyés par des milliers d’organisations à des milliers de mosquées et de défenseurs de l’islam partout dans le monde pour défendre « la cause islamique ».


Le résultat est qu’aujourd’hui, pour les faibles d’esprit qui ne font que répéter ce que dit la télévision et s’instruire uniquement par les livres fournis par le Ministère de l’Éducation sans les questionner, la laïcité, le discernement, parfois même l’instinct de survie des gens qui désirent combattre l’islam radical, sont soudainement des idéologies d’extrême-droite. Vous avez lu 1984 de George Orwell? Ils sont dedans.


Ne vous demandez pas pourquoi il n’y a personne en haut de 30 ans dans vos manifs « anti-fascistes ». Premièrement, les gens qui ont plus de 30 ans ont le discernement nécessaire pour réaliser que tout n’est pas « soit noir, soit blanc », et qu’être athée, critique de l’islam, critique de l’islam radical, membre de La Meute, nazi et fasciste sont des choses qui ne vont pas toujours intrinsèquement complètement totalement obligatoirement unilatéralement ensemble. Mais surtout, au-delà de ça, les gens de plus de 30 ans n’ont pas eu le cerveau détruit par le pathétique cours d’Éthique et Culture Religieuse.


Folie meurtrière


Vous êtes anti-capitalistes parce que le capitalisme tue et détruit des vies, et n’hésitez pas à qualifier les membres du G7 de « fachos ». Vous êtes anti-nazis parce que le nazisme a tué des millions de personnes, et c’était évidemment une dictature fasciste. Si vous êtes contre le communisme, c’est parce que vous savez qu’en plus de nécessiter une dictature, cette idéologie-là a aussi détruit (et tue et détruit encore aujourd’hui, en Chine entre autres), des millions de vies. Mais dans toute l’histoire de l’humanité, rien n’a détruit autant de vies, rien n’a tué autant de personnes, que la religion.


“Ne comprend vraiment la religion, que celui-là seul qui, s’il écoutait son instinct le plus profond, pousserait un « au secours » si fort, si dévastateur, qu’aucun dieu n’y survivrait.” -Emil Cioran


Au Québec, nous avons déjà laissé la religion avoir le dessus sur nos vies. Ce temps-là, on l’appelle aujourd’hui « La Grande Noirceur« . Et cette noirceur s’est terminée dans les années 60 avec la révolution tranquille. Il est temps pour vous de réaliser que la raison pour laquelle le Québec est en paix avec la religion depuis les années 60, ce n’est pas parce que toutes les religions peuvent coexister en paix, mais plutôt parce qu’aucune n’avait le droit d’exister publiquement dans un Québec laïque, sécularisé. Rien n’a tué autant de personnes que la religion, rien ne mérite autant le qualificatif de fascisme que la religion, l’islam est en train de ressusciter la folie meurtrière religieuse fasciste, et l’islam est aujourd’hui ce qui est défendu à la fois avec le plus de liberté et avec le plus de haine, autant par les médias que par les « anti-fascistes ».


Il est temps de réaliser une chose: Ce n’est pas parce que les religions, les idéologies fascistes les plus meurtrières de l’histoire de l’humanité, sont défendues par vous, que vous êtes, comme par magie, anti-fascistes.


Je serai bref: Si, après tous les meurtres de masse causés par la folie meurtrière religieuse fasciste commis depuis, et incluant, Charlie Hebdo, une personne peut défendre l’islam sans avoir mal au coeur aujourd’hui, c’est parce qu’elle n’a pas de coeur. J’ai choisi d’être critique envers une idéologie, une religion, qui est, par définition, jusqu’à preuve du contraire, le droit de croire en quelque chose qui n’existe pas. VOUS avez choisi d’être fascistes envers ses victimes, les milliers de morts qu’elle a réellement faits, et interdire les endeuillés, les compatissants, et les personnes qui ne veulent plus que ça se reproduise, qui existent tous réellement, de parler… EN PLUS de parler en le nom des victimes. MOI, je n’ai pas de sang sur les mains. J’ai choisi de défendre le monde réel de cette maladie mortelle. J’ai choisi la laïcité, parce que la laïcité ne sera jamais un dogme et n’ordonnera jamais de tuer qui que ce soit. J’ai choisi la laïcité, parce que je ne veux plus voir de victimes. VOUS avez choisi d’être fascistes envers les victimes, passées, présentes et futures, d’un conte de fées, et de défendre celui-ci, et vous vous dites que « vivre et laisser vivre » cette réelle épidémie de massacres possiblement perpétuelle au nom de quelque chose qui, jusqu’à preuve du contraire, n’existe pas, est un convenable « accommodement raisonnable ».


Mais bien sûr, c’est « La Meute », le danger…


Si ce texte vous fait rager, je vous annonce qu’à cause de vous, la prochaine révolution Québécoise ne sera pas « tranquille ». Parce que contrairement à vous, la quasi-majorité des Québécois, moi inclus, se souviennent, et ont appris de leur histoire (et de celle de la France, et de celle de la Pologne, pour ne nommer que ceux-là)… et vous haïssent.


Finalement, après tous ces textes, vous pourriez vous dire que je n’ai jamais réellement proposé de solutions aux problèmes des religions. C’est faux. Ma solution a toujours été, et sera toujours, l’abolition des religions. La Meute autorise les croyants, musulmans inclus, à faire partie de leur groupe de pression, et prône l’idée de « ta religion dans ton salon« . Si vous me détestez parce que je fais partie de La Meute, laissez-moi vous donner une bonne raison de me détester, pour faire changement: Je suis bien « pire » qu’eux. Mes buts ultimes sont, entre autres, de faire du Québec la première nation à reconnaître que la nécessité pour une personne d’adhérer à toute religion ou tout dogme est une maladie mentale, et de faire reconnaître cette nécessité en tant que maladie mentale dans le DSM (le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, ouvrage de référence en psychiatrie). Faire reconnaître que les psychiatres ont tort de ne pas mettre sur un pied d’égalité la psychose, la névrose, et la « religiose« . Et surtout, faire du Québec la première nation à identifier toute religion qui appelle à la violence au nom de son ou ses « dieux », telle l’islam, en tant que ce qu’elle est vraiment: Une organisation terroriste.


Mort à l’hypocrisie. Mort à l’islam. Mort aux religions.
Longue vie à la vie, au libre-arbitre et à la laïcité.


Blog - Anti-Anarchisme partie 5

Publicités

2 réflexions sur “L’anti-anarchisme, partie 5 (finale): Lettre ouverte aux « anti-fascistes » pro-islam.

  1. Pingback: L’anti-anarchisme, partie 4: L’anarchisme d’extrême-stupidité | Le Journal du Pyromane: Déclarations Incendiaires

  2. Pingback: L’anti-anarchisme (série). | Le Journal du Pyromane: Déclarations Incendiaires

Les commentaires sont fermés.