Parier sur Facebook, « desfois » qu’il y ait quelque chose d’intéressant…

Il y a quelques années, certaines personnes ont fait des tests sur des souris. Une souris qui appuie sur un bouton inutile va arrêter après quelques fois. Une souris qui appuie sur un bouton et qui reçoit automatiquement de la nourriture, va se nourrir suffisamment, et arrêter ensuite. Elle sait maintenant à quoi ça sert. Mais une souris qui appuie sur un bouton et qui reçoit aléatoirement soit rien, soit de la bouffe, va appuyer sur le bouton bien plus et se nourrir bien plus que la normale… Ce qui va lui nuire, au final.


C’est ce qui explique pourquoi beaucoup de jeux qui ont beaucoup d’éléments de chance créent une dépendance, des casinos jusqu’aux jeux vidéo dans lesquels il y a des « coffres ». Cela dit, combien de fois par jour allez-vous voir Facebook, même si vous avez des choses définitivement intéressantes à faire, « desfois qu’il y ait quelque chose d’intéressant » ?…


Priorisez ce que vous aimez réellement, ce qui vous intéresse réellement, plutôt que de gâcher votre temps et votre énergie à parier sur Facebook, parce que trois études différentes affirment que les gens qui passent le plus de temps sur Facebook sont les plus malheureux.

Publicités