Alexandre Bissonnette

Trop peu de gens sont au courant (c’est pourquoi je vais remédier à ça immédiatement), mais Alexandre Bissonnette, qui a fait cette tuerie à une mosquée au Québec l’an passé, à part « aimer » sur Facebook Donald Trump et Marine Le Pen, « aimait » aussi, surtout, Israel Defense Forces, United with Israel, le Pape Jean Paul 2, William Lane Craig (un obscur évangéliste chrétien états-unien pro-Israel), ainsi qu’un obscur livre de 48 pages « The Amorality of Atheism » publié par son auteur de façon indépendante. Les médias ont cru bon d’uniquement mentionner qu’il « aimait » Marine Le Pen et Donald Trump (au moins ils n’ont pas dit que c’était la faute à Marilyn Manson, cette fois).


Trop peu de gens sont au courant, mais deux jours avant sa tuerie, il avait publié sur sa page Facebook l’image d’un soldat des croisades, bouclier blanc et croix rouge, avec la mention « Hallelujah« . Curieusement, aucun média n’a parlé de ça. On a simplement affirmé qu’il était un haineux, un raciste, parce qu’il s’est attaqué à des personnes membres d’une religion. On a jamais parlé du fait que sa haine et son racisme provenaient du christianisme.


Voici l’archive de la page facebook des « j’aime » d’Alexandre Bissonnette.


Je ferais remarquer à Justin Trudeau, qui essaies de réparer les pots cassés après avoir condamné l’attaque d’une fille de 11 ans dont le hijab aurait été découpé aux ciseaux le 12 Janvier dernier (attaque qui finalement n’a jamais eue lieu) en qualifiant les supporteurs de La Meute de « nonos« , que sa défense implacable et soit-disant multiculturaliste de toutes les religions inclue aussi la défense de la religion d’Alexandre Bissonnette, l’unique responsable de la tuerie de la mosquée de l’an passé — et que l’unique responsable de la tuerie fut fort probablement sa propre RELIGION.

Publicités