Statistiques: Pédophilie dans l’église catholique = 10 fois plus qu’ailleurs

Dernièrement, le pape François lui-même disait qu’il « estimait à 2% le nombre de pédophiles dans l’église catholique« . Pour l’ancien cardinal Jean-Claude Turcotte, un prêtre pédophile sur 50, ce n’est «pas énorme», (…) c’est «marginal», quoiqu’«inacceptable» (…) ajoutant qu’un prêtre pédophile, «c’est déjà trop». En fait, n’en déplaise à cet ancien cardinal, 2% est déjà plus qu’«énorme» ou simplement «marginal» : Ce serait déjà 5 fois plus que ce que l’on retrouve normalement dans la population, c’est à dire 0.4%. Le Vatican s’est évidemment empressé de dire que ces pourcentages n’étaient pas exacts. Je peux le confirmer: Aux États-unis, de 1950 à 2002, 4% des membres du clergé furent accusés de pédophilie, versus 0.4% pour les États-Uniens. Il y a donc 10 fois plus de pédophiles dans l’église catholique que la moyenne.


Bien sûr, ce ne sont que les statistiques des États-Unis, ce n’est qu’un simple « petit » échantillon de 300 millions de personnes (oui, je suis sarcastique). Mais tout ça me rappelle qu’en Europe, en avril 2010, l’église catholique allemande ont donnés un numéro d’assistance téléphonique pour les personnes ayant été abusées par des membres de l’église. Ils ont reçu 4000 appels le premier jour, les forçant à désactiver temporairement le numéro. « Ils n’étaient pas préparés à ça ». Soyons honnêtes, le numéro d’assistance téléphonique a repris du service ensuite, et a été désactivé pour de bon à la fin de 2012 (parce que dans les derniers mois, semble-t-il qu’ils ne recevaient « que » 12 appels par mois en moyenne). Au total, ils ont reçu 8 465 appels en trois ans. Je vous laisse calculer les pourcentages comme vous le voulez, considérant qu’un appel ne veut pas dire une accusation au criminel, que plusieurs de ces prêtres sont peut-être décédés aujourd’hui, etc., mais l’Allemagne comptait, en 2012, environ 13 000 prêtres.


Mais ce n’est peut-être pas la même chose partout, alors allons voir en Australie: 7% des prêtres accusés, entre 1950 et 2009, d’abus sur des enfants. Certains endroits avaient des accusations envers jusqu’à 40.4% des prêtres.


Fait intéressant, les victimes de pédophilie aux États-Unis sont majoritairement des femmes. Mais pour les membres du clergé, 80% de leurs victimes étaient des hommes. Dommage que je ne trouve pas la phrase de la bible qui explique comment les prêtres doivent circoncire un enfant avec la bouche…


Le mot de la fin est une évidence, mais je la répète quand même:

« L’Église catholique a permis que le cancer de la pédophilie se propage en jouant la carte de l’aveuglement volontaire. » -Carlo Tarini, directeur de l’Association de victimes de prêtres.

Publicités