Vous avez été manipulés

  • Djemilah Benhabib, d’origine algérienne, critique des islamistes connus pour être en lien avec des terroristes, et pour ça, elle est qualifiée d’islamophobe.
  • Ayaan Hirsi Ali, ex-musulmane d’origine somalienne. Vous ne la connaissez pas? C’est parce qu’elle a uniquement un micro lorsqu’elle est invitée à Fox News.
  • Richard Dawkins, cette semaine, s’est fait annuler une conférence pour être « offensant envers l’islam ». C’est un athée militant. À cela, il répond: « Why do you give Islam a free pass? Why is it fine to criticise Christianity but not Islam?”
  • Et finalement, le dernier mais non le moindre, La Meute, groupe anti-charia créé essentiellement par trois ex-soldats, s’est fait qualifier de « groupe d’extrême-droite », « extrêmement toxique » et même de « milice » (diffamation) par Régis Labeaume, maire de Québec et de « raciste » (diffamation aussi) par Justin Trudeau, premier ministre du Canada. (Bien sûr, les groupes pro-charia eux, ne sont pas des milices toxiques racistes, hein!).

En résumé, la vérité est interdite. La vérité est racisme. La vérité est fascisme. Si dire la vérité est islamophobe, ce n’est pas la vérité le problème. Si vous croyez que la vérité est un problème, alors que faites-vous, non-drogué, dans cette réalité que vous détestez tant, en tant que véritophobe? Mais bon, passons…


Je remarque une mode obscurantiste depuis quelques mois. Toutes les personnes qui ont vécu dans des pays majoritairement musulmans, qui ont connu la guerre, qui ont connu l’horreur du fascisme islamique, ou simplement qui critiquent la religion et qui sont au courant de l’actualité… Bref, toutes les personnes qui savent de quoi elles parlent, n’ont pas droit de parole. Et quand ils l’ont, sont accusées de racisme ou de fascisme (ou, ironiquement, d’obscurantisme), ou même de faire partie de « l’extrême-droite ».


Et là, je tombe là-dessus:


« A l’issue d’une analyse de plusieurs milliers d’articles publiés en Allemagne entre février 2015 et mars 2016, des chercheurs de la Hamburg Media School et de l’Université de Leipzig ont constaté que les principales publications allemandes n’avaient pas couvert de manière objective la crise des migrants. (…) Le professeur Haller explique que l’immense majorité des articles parus dans la presse allemande sur le thème migratoire ignore totalement et délibérément l’opinion publique, et ne tient pas compte des opinions des experts sur le sujet… ni des demandeurs d’asile eux-mêmes. Les articles s’avèrent, presque toujours, imprégnés des opinions personnelles de leurs auteurs. Autre détail notable: l’étude révèle que certains médias avaient pris l’habitude de qualifier de «raciste» tout opposant direct ou indirect à la politique d’accueil massif des migrants. (…) En dépit de ce parti pris médiatique évident, la politique d’ouverture des frontières entreprise par le gouvernement allemand en 2015 a progressivement perdu en popularité auprès de la population.« 


Alors, en Allemagne, les journalistes avec le plus de notoriété auraient tous « dits leurs opinions » plutôt que faits leur travail d’instruire le peuple.


Vraiment? Les opinions des journalistes étaient toutes pro-immigration et pro-islam? Sans exception? Malgré le fait que la population allemande est de plus en plus (malgré tout ça) contre les migrants et contre l’islam? C’est impossible. C’est en Allemagne, mais remarquez que c’est pareil au Québec. C’est pareil aux États-Unis, aussi (au Québec, 60% des gens sont contre l’immigration. Aux États-Unis, c’est 55%. Il n’y a certainement pas plus de 50% d’articles de journaux qui critiquent l’immigration en Amérique. Il n’y a certainement pas non plus 85% d’articles de journaux critiques envers l’islam au Québec — et pourtant, si ce serait le cas, ça reflèterait parfaitement le Québec laïque actuel et ses craintes légitimes face au terrorisme). La question que je me pose, c’est, qui tire les ficelles? À qui profiterait une exportation massive de l’islam partout dans le monde? À qui profiterait une dédiabolisation de l’islam?


Dons de millions de dollars pour le bien de l’islam. WikiLeaks: Comment l’Arabie Saoudite promeut l’islamisme à l’échelle planétaire:


Riyad a notamment accordé des moyens financiers à des prédicateurs à l’étranger, construit des mosquées, des écoles, des centres et soutenu des campagnes pour “contrer des responsables et des médias à l’étranger qui étaient susceptibles de s’opposer à l’agenda du Royaume”. (…) “Dans la seule région du Kerala [en Inde], les Saoudiens ont donné 4,5 millions de riyals [1,1 million d’euros] à différents organismes” (…) un “don de 211 000 dollars canadiens [150 000 euros] à une école d’Ottawa et un autre de 134 000 dollars [96 000 euros] à une école de Mississauga” gérée par la Muslim Association of Canada, qui gère également des mosquées et d’autres écoles. Si les sommes peuvent paraître relativement modestes pour chacun des cas pris isolément, elles deviennent énormes une fois additionnées les unes aux autres. Tout le mérite du New York Times est précisément d’avoir fait cette addition. “Il s’agit de milliers et de milliers d’organisations militantes et religieuses (…) directement ou indirectement financées par eux”, explique Usama Hasan, chercheur en études islamiques à la fondation Quilliam à Londres, cité par le journal.


Aujourd’hui, nous savons qu’on cherche à effacer la vérité. Peu importe la raison, on cherche à dédiaboliser l’islam, diviniser les musulmans. Que vous soyez de gauche ou de droite, pour ou contre l’immigration, pour ou contre l’islam, vous vous devez d’être enragés: Vous êtes manipulés. Vous vous devez d’être conscients. Parce que les médias (et l’Arabie Saoudite) cherchent à ce que vous ne le soyez plus: Ils veulent anéantir vos recherches ou opinions, et les changer par leurs parti-pris. Que vous ayez été manipulés au point de croire que toute propagande mensongère pro-islam et pro-migrants, sans exception, est bénéfique, n’importe peu: Prenez en considération que si on peut vous manipuler aussi aisément sur ce sujet, d’autres sujets suivront. On pourrait donc éventuellement, par d’autre propagande mensongère, vous rendre raciste tout aussi aisément… (et c’est probablement déjà fait si vous avez honte de votre propre peuple).


Remise à zéro


Ces études démontrent que le manichéisme ambiant n’est pas (uniquement) dû à l’imbécilité humaine, mais qu’il est subventionné par plusieurs lobbys. Ces études coup-de-poing soulèvent le voile et nous démontrent qu’à partir d’aujourd’hui, nous sommes en droit de prendre tout texte, tout monologue pro-islam et/ou pro-immigration, de la part des médias comme de la part du gouvernement comme de gens politisés (Justin Trudeau par exemple, etc.), passé, présent ou futur, et lui enlever toute crédibilité, la seule question restante étant « est-ce que quelqu’un a payé pour ça? ». Parce qu’aujourd’hui, nous savons que nous avons été manipulés.


Les médias et les politiciens, si vous ne les rejetez pas en bloc, sont obligatoirement de crédibilité douteuse: Ils ont possiblement tenté de vous manipuler, de manipuler l’opinion publique. Et devinez quoi, les médias et les politiciens ne publieront pas d’enquête pour vous dire combien ils ont été payés et par qui. Aujourd’hui, tout est remis à zéro. Aujourd’hui, la télévision et le journal ne sont plus fiables, alors faites fonctionner votre cerveau. Parce qu’il est temps de se rappeler une évidence: Seuls les faits comptent…


Et en voici d’autres.


Coïncidence intéressante, depuis juin 2015, Faysal bin Hassan Trad, ambassadeur de l’Arabie Saoudite, est à la tête du panel du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. L’Arabie Saoudite, depuis Avril 2017, est aussi élue au conseil de la femme de l’ONU pour 2018-2022 (note importante: ces deux élections se sont faites en secret).


« La première chose qui vient à l’esprit quand on lit cela, c’est des femmes décapitées dans les rues de Riyad, ville où les exécutions brutales sont si fréquentes qu’un grand espace public est surnommé Chop Chop Square en raison du nombre des meurtres sanctionnés par l’Etat qui y sont commis. » –Fayez Nureldine


En rappel: «Chaque femme saoudienne doit avoir un tuteur masculin qui prend toutes les décisions importantes en son nom, contrôlant la vie d’une femme depuis sa naissance jusqu’à sa mort. L’Arabie saoudite interdit également aux femmes de conduire». En Arabie saoudite, toutes les femmes doivent obtenir une autorisation d’un homme, que ce soit leur mari, leur père, leur frère ou leur fils, pour voyager, se marier ou sortir de prison. On peut leur demander de montrer un papier grâce auquel leur tuteur leur permet de travailler ou d’accéder aux soins de santé. Les autorités ont promis d’abolir cette règle, mais rien n’a changé pour le moment. –UN Watch


Bonus: Est-ce que l’Arabie Saoudite subventionne le groupe armé état islamique? (À qui profiterait une guerre sainte?)


  • “We need to use our diplomatic and more traditional intelligence assets to bring pressure on the governments of Qatar and Saudi Arabia, which are providing clandestine financial and logistic support to ISIL and other radical Sunni groups in the region.” -John Podesta
  • “Donors in Saudi Arabia constitute the most significant source of funding to Sunni terrorist groups worldwide,” -US State Department
  • “We declared [ISIS] a terrorist group early on. And we could not convince our colleagues to stop supplying them.” -Joe Biden

Source: Channel 4, FactCheck Q&A: Is Saudi Arabia funding ISIS?


Finalement: L’islam deviendra la plus grande religion du monde en 2050 (avec toute la propagande découverte jusqu’ici, seulement 2 ans après l’attaque de Charlie Hebdo, ça, ça reste à voir…). J’ai aussi remarqué un mot qui revient dans toutes ces sources: Pétrodollars. Fort heureusement, dans 30 ans, il n’y aura plus de pétrole sur la planète, et ce sera la fin de la pollution par le pétrole, comme de cette pollution religieuse…

Publicités

Une réflexion sur “Vous avez été manipulés

  1. Pingback: Fascistes. | Le journal du Pyromane: Déclarations incendiaires

Les commentaires sont fermés.