Ne critiquez pas l’islam, vous n’avez pas le droit.

Ne critiquez pas l’islam, vous n’avez pas le droit. Vous n’avez pas le droit, parce que le Québec est présentement gangréné, paralysé, intoxiqué par des arrivistes qui, du jour au lendemain, en pleine province de Québec, sans jamais s’être informés ni sur l’histoire d’un peuple qui vit à 2000 km de chez eux, ni sur une religion qui existe depuis 2000 ans, sont devenus de facto diplômés universitaires en théologie et en histoire du Moyen-Orient (et des alentours, ce que j’appellerai à partir d’ici « pays musulmans » pour faire court), et ont « appris » comme par magie que l’islam est la seule bonne religion de l’histoire de l’humanité, et que tous les musulmans et toutes les musulmanes sont hors de tout doute tous inoffensifs et toutes inoffensives.


Peu importe ce qui se passe en Arabie Saoudite, peu importe les origines du voile, peu importe que tous les hommes qui siègent au conseil de la femme se sont battus pour répandre le voile comme la peste partout dans les pays musulmans et que cette épidémie se répand en occident, peu importe à quel point les féministes dans les pays musulmans se sont battues et se battent encore aujourd’hui contre la ségrégation, peu importe les manifestations dans les pays musulmans de plus de 200 000 personnes dans les rues contre le voile (et que les irréductibles critiques féminines disaient que s’ils auraient une bombe, ils feraient exploser la manifestation — comme si de rien n’était), peu importe à quel point les femmes dans les pays musulmans se sont faites violer uniquement parce que c’était des femmes dans cette culture ou elles sont perçues comme inférieures à l’âne, peu importe à quel point recevoir de l’acide à batterie dans la face est un phénomène culturel dans les pays musulmans pour toutes les femmes qui osent ne pas porter un bout de tissus spécifique, peu importe que les véritables féministes dans les pays musulmans ne comprennent carrément pas la mentalité des « féministes pro-voile » occidentales, peu importe que les antifascistes dans les pays musulmans combattent le fascisme islamique, peu importe que le fait de critiquer l’islam dans les pays musulmans soit un crime, peu importe ce qui arrive à Raif Badawi, et peu importe que la punition soit la peine de mort pour ceux qui renient l’islam. Peu importe à quel point les critiques de l’islam ont tous besoin de gardes du corps ou de protection des autorités pour assurer leur survie, peu importe si des personnes dans les pays musulmans osent créer une page Facebook au sujet de l’athéisme abandonnent face aux menaces de mort de la part de musulmans, et peu importe que toutes ces façons d’effacer les critiques de l’islam soient littéralement du fascisme, ne critiquez pas l’islam, vous n’avez pas le droit, et si vous le faites, vous êtes « fascistes ».


Ne critiquez pas l’islam, vous n’avez pas le droit. Ne dites rien de mal du coran, vous n’avez pas le droit. Ne dites pas que le coran dit quoique ce soit de mal, vous n’avez pas le droit. N’insinuez pas qu’il soit possible qu’un musulman lise le coran, vous n’avez pas le droit. N’insinuez pas qu’il soit possible qu’un musulman croie en le coran, vous n’avez pas le droit. N’insinuez surtout pas qu’il soit possible que les gens qui se font exploser en criant « allah est grand » croient qu’allah est grand, vous n’avez pas le droit. N’insinuez surtout pas qu’il puisse avoir un lien entre le coran et les musulmans, vous n’avez pas le droit. N’insinuez surtout pas qu’il puisse avoir un lien entre l’islam religieux, l’islam politique, l’islamisme, et l’islam, vous n’avez pas le droit. Et peu importe que toutes ces façons d’effacer les critiques de l’islam soient littéralement du fascisme, ne critiquez pas l’islam, vous n’avez pas le droit, et si vous le faites, vous êtes « fascistes ».


Laissez plutôt votre cerveau éteint, et joignez votre communauté anti-islamophobie la plus proche. Votre communauté « progressive » sera en extase devant toute la beauté de votre intransigeance.


Vous, « progressistes »…

  • Vous êtes en train de défendre une religion fasciste et une dictature théocratique en tant que modèles à suivre.
  • Vous êtes en train de défendre un peuple qui ne connaît pas la démocratie en crachant sur la démocratie occidentale pour mieux l’accueillir.
  • Vous êtes en train de défendre l’islam au Québec de la même façon qu’elle est défendue au Moyen-Orient et dans les pays musulmans.
  • Vous êtes en train d’instaurer le fascisme islamique au Québec.

Pire encore, vous êtes en train de faire du fascisme islamique une nécessité pour que quiconque mérite d’être perçu comme « progressif ». Même les « ni dieu ni maître » ne sont plus perçus comme tels tant qu’ils ne défendent pas une religion fasciste et ses dictatures théocratiques — au nom de l’antifascisme, par-dessus le marché. Les CNT-FAI se retournent dans leur tombe et les 7 000 prêtres qu’ils ont tués en ressortent. Peu importe que ce soit l’absence de démocratie au Moyen-Orient qui ait permis à l’islam de devenir une des plus grandes religions du monde. Peu importe le nombre d’attentats terroristes, peu importe le nombre de meurtres de masse, peu importe le nombre de personnes tuées, la seule chose qui importe, pour vous, ce n’est pas d’avoir raison, c’est de gagner votre bataille idéologique en ayant tort, pour donner la victoire au fascisme islamique.


Le jour ou les « islamophobes » auront tué plus de personnes que les musulmans eux-mêmes, vous pourrez dire que nous sommes les pires. D’ici-là, fermez vos gueules d’hypocrites, vous êtes les fascistes. Vous êtes les fascistes qui croyez fermement que critiquer une religion est impensable, alors il est bien plus sain d’esprit de défendre et de s’associer à l’idéologie de terroristes meurtriers. Vous êtes les fascistes qui exigez l’ouverture à une culture violente et hermétique qui exige de tuer tous les mécréants (Vous voyez? C’est ça que ça donne, appeler une religion une « culture »). Vous êtes les fascistes si vous avez l’absolue conviction que le terrorisme islamique est un choix personnel justifiable. Vous êtes les fascistes qui créez toute la propagande nécessaire pour bien faire paraître l’islam, et salir les critiques. Vous êtes les fascistes qui refusez systématiquement toute critique de votre idéologie. Vous êtes les fascistes qui rêvez au jour ou même les athées devront avoir des gardes du corps pour se protéger de vous-mêmes et de vos semblables, EN OCCIDENT.


Ce qui importe, c’est de ne pas avoir de sang sur les mains. Voilà pourquoi j’éliminerai à jamais de mes connaissances toutes les personnes qui en ont, parce que je ne veux pas être associé à des personnes qui ont oublié que la démocratie et la vie humaine ont de l’importance. C’est ça, être un « antifasciste ».


(Mais certains me diront que le meilleur moyen de respecter les gens du Moyen-Orient et des pays musulmans, c’était de les laisser en guerre pendant des centaines d’années sans leur offrir aucune aide à part des parrainages de « Vision Mondiale », d’attendre qu’ils se fassent exploser en occident pour en accepter en tant qu’immigrants en occident — c’est plus sécuritaire pour tout le monde, n’est-ce pas –, de les laisser librement ramer ou se noyer eux-mêmes grâce à leurs bateaux de fortune, et de traiter les indécis de fascistes.)


Pour info, il y a 10 fois plus de pédophiles dans l’église catholique qu’en dehors. S’il aurait 10 fois plus de pédophiles que la moyenne au McDo, iriez-vous manger là? Si 10 fois plus de pédophiles que la moyenne travailleraient chez Budweiser, en achèteriez-vous des caisses? Non, vous attendriez qu’ils fassent des meurtres de masse au nom du groupe armé Budweiser et du groupe armé McDo pour le faire.


Francisco Franco a dit « Je détruirai Madrid plutôt que de la laisser aux mains des marxistes ».
Aujourd’hui, les « inclusifs » disent « Je détruirai l’occident plutôt que de le laisser aux mains des laïques ».
Mais l’important c’est que vous gagniez, alors peu importe, hein.

Publicités

Une réflexion sur “Ne critiquez pas l’islam, vous n’avez pas le droit.

  1. Pingback: La qualité d’être islamophobe, 2e round. | Le journal du Pyromane: Déclarations incendiaires

Les commentaires sont fermés.