L’obligation de la laïcité stricte

Note: Ce texte est un pétage de coche. Volontairement décousu. Tanné de m’échouer dans des élucubrations pour critiquer quelque chose d’aussi contradictoire qu’une bible. Si c’est ça votre seul argument pour critiquer ce texte, je vous rappelle que vous critiquez ce texte uniquement pour défendre des textes sacrés mille fois plus décousus, tordus et contradictoires — alors votre argument se retourne contre vous.


Si c’est pas d’un cours d’histoire qu’on a besoin, c’est d’un cours de laïcité qui fait la liste des horreurs religieuses et des millions de morts que ça a causé dans toute l’histoire de l’humanité, et de la stupidité humaine inhérente aux personnes suffisamment croyantes pour prétendre que l’incapacité de porter du linge ou des symboles religieux en public est un signe de manque de respect unilatéral. Le manque de respect des religions envers les autres religions et les athées, vous en faites quoi? Et le manque de respect des libertés individuelles voire même des lois sous un prétexte religieux, vous en faites quoi?


Le seul problème avec la laïcité stricte, c’est l’hostie d’crucifix à l’assemblée nationale, et le fait que les athées ou musulmans ou peu importe n’auront pas le choix d’envoyer leurs enfants à l’école Saint-Quelque-Chose en passant par la rue Saint-Quelque-Chose avant de se faire soigner à un foutu « Hôtel-Dieu« . Mais si c’est tout ce qui reste, 90% du problème est parti.


Dans un pays d’Europe, certaines personnes ont le droit de fumer du pot. Non, je ne parle pas d’Amsterdam. C’est un autre pays, ou le pot est interdit. Mais il est légal pour les personnes qui s’affirment Rastafariens, c-à-dire membres de la religion Rastafarienne, d’en consommer comme d’en faire pousser tant qu’ils le veulent. En Autriche, sur les permis de conduire, personne n’a le droit de se cacher la tête, à moins que ce ne soit par un accoutrement religieux. Par contre, au moins deux personnes ont un permis de conduire sur lequel on peut les voir porter fièrement une passoire sur la tête. Pourquoi? Eh oui, ils sont adeptes de la religion du Monstre Spaghetti Volant. Tout ça est possible parce que depuis peu, cette religion est officielle, là bas.


Au-delà de l’actualité, la religion fait partie de nos vies depuis plusieurs centaines d’années. Regardez Canal Évasion, ou des films comme la trilogie Qatsi, ou Baraka, pour avoir un vaste aperçu des multiples religions et des couleurs que leurs fidèles arborent partout dans le monde. La trilogie Qatsi et le film Baraka sont tous des films-documentaires muets, mais pas besoin de plus pour parler des signes ou des vêtements ostentatoires, et on en voit beaucoup dans ces films.


Les minorités majoritaires.


On estime le nombre de religions dans le monde à 4200. Oui, quatre mille deux cent. Comment est-ce qu’on fait pour définir si oui ou non une personne doit se soumettre à un de ces plus de 4200 enseignements « sacrés » ? Comment est-ce qu’on fait pour accorder de la valeur et de l’empathie à l’enseignement d’un dieu? Est-ce qu’on y va en fonction de sa popularité? Est-ce qu’on accorde de la valeur et de l’empathie à plusieurs? Pourquoi? Qu’est-ce que ça veut dire? Que les religions les moins populaires n’ont aucune valeur? Dans ce cas, je vous rappelle que les burkas ça concerne moins de 1% des gens au Québec, et pourtant une majorité de bien-pensants inondent les médias avec ça. Alors, la charte des « vraies valeurs empathiques » qui exclue l’exclusion, respectueuse de toutes les religions, que vous désirez tant, dans laquelle toute religion a le droit de faire tout ce qu’elle veut dans les établissements gouvernementaux et tout religieux peut s’habiller comme il le peut en public, on la finit en 2075, le temps de déchiffrer toutes les bibles et les saintes écritures, question d’avoir le compte complet? Inversement, si le seul dieu valable en serait un que seulement 10 personnes prient? Et si ce dieu-là demanderait qu’une personne mette une grenouille sur sa tête en tout temps, mais que le fameux Gouvernement du Québec décidait de l’exclure, par manque d’empathie? Est-ce qu’on va tous aller en enfer parce que le gouvernement a décidé de n’accorder des faveurs seulement à des « minorités majoritaires » ? Vous pensez que c’est fou, une grenouille sur la tête? Qui êtes-vous pour juger, dans le fond. Qui êtes-vous pour définir la folie de la raison, la réalité de la fiction, quand il est question de sacré? Vous n’êtes rien, parce que vous vous effacez vous-mêmes de l’équation. Parce que vous prétendez que vous n’avez rien à voir dans l’équation car elle est sacrée et divine alors la logique et le raisonnement humain ne peuvent y toucher.


Rien n’est folie, tout est sacré, bienvenue dans l’univers des religions (…ou dans le cerveau des « inclusifs »).


On doit traiter chaque religion de façon égale. Le pourcentage ne veut donc rien dire. Mais si vous acceptez le fait que le pourcentage ne veut rien dire, ce qui est obligatoirement le cas si vous demandez à porter le voile en public, vous acceptez aussi le fait que nous nous devons de traiter chaque religion égale, donc que nous nous devons d’accorder des accommodements religieux à toutes les 4200 religions existantes sans n’en considérer une seule inférieure à une autre, et sans oublier toutes les nouvelles sectes et religions qui seront inventées plus tard, parce que les mots « secte » et « religion » sont de toute façon interchangeables. Par conséquent, sans laïcité, dans quelques années, attendez-vous à aller à « Services Québec » vous faire servir par une femme voilée, pour ensuite vous faire servir par un préposé de la SAAQ uniquement vêtu d’une corne quelconque sur son pénis, arborant du maquillage de guerrier bleu et vert dans son visage, pour ensuite retourner chez vous après avoir croisé quelqu’un revenant de son travail qui porte le Kippa, qui est un couteau juif; Ouvrir la télévision, et voir qu’à l’Assemblée Nationale, un Rastafarien fume encore son pot à côté de son ami qui porte un chapeau à plumes, et un Fédéraliste a une passoire sur sa tête. Et je n’ai pas encore parlé du Turban ou du Tchador… Ou de la grenouille sur la tête. Oh, et parlant de mode, on parle d’accommodements religieux surtout pour le port du voile islamique: Ce voile n’est PAS RELIGIEUX. Il est le résultat d’une lecture détournée du Coran par des terroristes saoudiens misogynes. Donc, en résumé, en plus de devoir faire des accommodements religieux pour les 4200 religions et sectes ainsi que celles qui s’en viennent, on devra donc accommoder le détournement de phrases bibliques de ces 4200 religions aussi? Oh, et pour les religions qui apparaissent, telles la scientologie? Qu’est-ce qu’on fait? C’est de la pure folie.


Et ce sera encore plus fou année après année. Et probablement que les barbus (non-juifs), les gars aux cheveux longs et les femmes en Jeans, ce sera encore interdit au travail presque partout au Québec. Mais ils n’auront pas le droit de crier à l’injustice à moins d’inventer une religion pour défendre leur mode. Parce qu’aussi surréaliste que cela puisse paraître, ce sera la réalité, ce sera le prix à payer pour avoir accordé à des êtres humains égaux des accommodements religieux qui les placent, chacun dans leur religion, selon la loi, au-dessus du niveau d’êtres humains et au-dessus des athées et agnostiques, parce que ce sera la réalité que vous aurez laissée dégénérer en un nombre infini d’extravagances religieuses ostentatoires illimitées, illimitées car toute l’infinie folie de la religion ne sera pas restreinte par la loi. Vous me critiquez sous prétexte que je n’accorde pas de valeur ni d’empathie à un dieu qui lui n’accorderait pas de valeur ni d’empathie à un fidèle pour avoir commis l’atroce injustice de ne pas s’être mis un bout de tissu sur la tête (ou quoique ce soit d’autre) en public, mais je suis sûr que sur les 4200 religions, il y en a au moins une qui interdit à des personnes de porter un bout de tissus sur leur tête, et la justice pour cette religion est une injustice pour l’autre, et l’empathie envers cette religion est une intolérance pour l’autre. N’est-ce pas le but d’un « inclusif » de respecter les minorités? Alors allez vous faire foutre avec votre favoritisme intolérant déguisé en empathie.


Si vous voulez vous déguiser, peu importe votre religion, faites-le à l’halloween. La politique est déjà un hostie de cirque de gens habillés en complets, ne faites pas de nos édifices gouvernementaux un endroit ou c’est l’halloween à l’année en plus. Étouffez-vous avec vos maudits accommodements raisonnables qui n’ont qu’en commun une déconnexion totale avec la logique et la raison. Moi, j’me sers de ma tête au lieu de prétendre que tout est sacré. Bien oui, c’est ça, critiquez-moi, oh, le hautain bourgeois condescendant. Même si j’voudrais m’en vanter je n’pourrais pas: c’est de la logique élémentaire digne de l’école primaire. La seule différence entre moi et vous c’est que je l’utilise au lieu de laisser mon cerveau à OFF en m’emprisonnant dans le coma qu’est la prétention démesurée que je n’ai pas le droit d’être logique à cause de 1/4200e de sacré qui est sacré juste parce que quelqu’un l’a dit. Au pire, vous êtes bons là-dedans, faites-moi un accommodement raisonnable parce qu’un autre 4200e quelque part doit ben m’en remercier.


Vos valeurs qui « excluent l’exclusion » tolèrent 4200 mentalités intolérables. La laïcité stricte, précisément, la séparation absolue et inconditionnelle de la religion et de l’état, est obligatoire à la continuation d’une société saine et juste.

Publicités